Regroupement des crédits, quelles sont les étapes?

Si le regroupement de crédits permet effectivement de rassembler en un seul dossier tous les crédits compatibles, il est surtout l’occasion de revoir de fond en comble le budget crédit.

Au niveau d’un ménage ce poste est hyper important. Le besoin de financement ne correspond pas forcément à un seul moment dans la prise de décision de l’investissement.

Tout d’abord, il y a les crédits d’installation du couple, les petits crédits que l’on signe chez le vendeur d’électroménager par exemple . Progressivement les mensualités s’empilent. Entre le crédit auto, le crédit des meubles, lorsque l’intention d’acquérir un bien plus important, se pose, la question du reste à vivre par mois et par personne.

Alors, l’aide d’un professionnel du rachat de crédit ne sera pas superflu. Bien sûr on peut toujours s’informer sur les différentes méthodes, les simulations de remboursement anticipé des crédits sont là pour ça. Mais si le regroupement de crédits ressemble à un crédit classique il aura plutôt l’utilité de faire place nette.

Faire l’analyse de la situation financière

On part de l’existant pour se rendre vers le projet nouveau. La méthode n’est pas nouvelle, il faut dans un premier temps réunir tous les tableaux d’amortissement et additionner les encours de crédit à une date donnée. Autrement dit on arrête la situation financière de tous les prêts en cours. On regarde dans le contrat au chapitre remboursement anticipé et on lit les conditions notamment du versement d’une indemnité pour rupture du contrat. En principe 3% du capital restant dû. cette condition diffère pour les prêts dits à la consommation.

Le montant total global trouvé sera le montant minimum qu’il faudra demander pour remplacer cet inventaire. La nouvelle mensualité, la seule doit être étudiée avec minutie, car elle sera essentielle dans le nouveau budget. Le nouveau taux d’endettement devra observer votre projet au mieux de votre nouvelle situation financière.

La simulation du regroupement vous y aidera largement. Avec un maître mot conserver coûte que coûte l’argent suffisant par personne pour vivre décemment. C’est ce que l’on appelle le reste à vivre. cette opération est fictive et n’engage nullement l’emprunteur à ce stade.

Le nouveau crédit sera ou ne sera pas

Plusieurs solutions sont proposées avec les outils de simulation. Mais n’allons pas trop loin, car nous avons tendance à ne voir que ce que l’on veut bien voir. En d’autres termes,  l’emprunteur n’est pas le mieux placé pour être  juge de la nouvelle situation. Le courtier est rompu à cette discipline, et plus est encore, s’il s’est spécialisé dans le regroupement de crédits.

Il présentera le remboursement des prêts immobiliers , et crédit conso , il fera ressortir votre situation personnelle .

Le courtier connait la réglementation, l’application de la loi scrivener, ,les délais de réflexion, la relation avec les banques spécialisées dans ce domaine et surtout il veillera à vous redonner du pouvoir d’achat.

Les différentes propositions s’appuieront sur le taux du nouveau crédit, la cotisation de la nouvelle assurance emprunteur, il vous expliquera vos points forts dans le dossier mais aussi les points faibles.

Le coût total global du crédit doit être apprécié, tout en gardant à l’esprit que la majorité des crédits immobiliers ne sont pas remboursés jusqu’au bout de l’échéancier. En effet, un crédit immobilier est remboursé par anticipation entre 8 et 10 ans (statistiques actuelles tenant compte des renégociations entre autres).

Déposer la demande de rachat de la dette

Votre courtier vous fera signer un mandat de recherche, pour lui permettre de présenter le dossier à votre place dans les banques les plus susceptibles d’y répondre favorablement. Obtenir le meilleur taux est une option qui sera reléguée après avoir trouver les meilleures conditions de financement.

En effet, le taux n’est pas le seul critère même s’il calcule le loyer de l’argent demandé. La cotisation de l’assurance en fonction des garanties indispensable tenant de votre profession par exemple.

Vous l’aurez compris le financement doit se conformer aux priorités du ménage. La réponse des banques permettra de faire le tri dans les offres de prêt à l’étude.

La qualité de vie vient en duel avec la qualité financière, dans un dossier de regroupement. Effectivement on peut bien vivre en allongeant de manière exagérée la durée du crédit. Dans ces conditions nous verrons apparaitre une aberration si nous comparons avec  le loyer du locataire occupant la même maison .

La durée et le taux font varier la mensualité à venir , c’est une question de dosage. D’ailleurs les offres de prêts des banques s’inspirent énormément de ces principes pour fixer la durée du prêt.

La signature des offres

Nous avons laissé de côté le montage du dossier établi par l’emprunteur lui même, et surtout ses démarches mercantiles pour consulter les banques. C’est vrai que cette démarche s’avère payante notamment quand le client présente un bon dossier et qu’il est plus axé  sur la qualité financière que sur la qualité de vie. C’est à dire, que  le dossier sera recherché par les banques, à fortiori lorsque l’emprunteur demande la durée du prêt la plus courte. Cela veut dire que ses revenus le lui permettent et que le taux d’endettement n’est pas un barrage pour lui non plus.

Côté de notre  courtier, il aura réuni toutes les pièces justificatives, les bulletins de salaire, les charges seront regroupées, les contrats des crédits en bonne place. Viendra alors la mise en place de l’ offre de rachat. Le courtier en rachat de crédit vous aidera à sélectionner l’offre de prêt la plus avantageuse.

La signature de l’offre de prêt respectera les délais obligatoires de réflexion qui s’imposent en pareille situation. Selon les différents types de rachat de prêts , les offres de regroupement de prêts il peut s’agir du délai de 14 jours attribués au rachat de prêt  conso ou encore 10 jours calendaires pour un rachat de crédits immobilier.

Bon à savoir :

L’ offre du courtier est gratuite et sans engagement. En revanche, le déblocage des fonds marque le terme au contrat de service du courtier qui sera fondé à présenter sa facture d’honoraires.