OBTENIR LE MEILLEUR TAUX

Comment obtenir le meilleur taux, aux meilleures conditions

Comment obtenir un crédit immobilier ? Cette question on se l’est sans doute posée au moins une fois ?

Voir sa banque et retenir un rendez vous avec le conseiller. La proposition de ce dernier sera fonction d’un certain nombre de critères, les uns vous concernant directement, les autres entrent en ligne de compte au regard des objectifs de la banque et par suite du conseiller.

En règle générale, les bons profils se remarquent au nombre de chiffres du solde du compte du client. Ensuite viennent les clients ayant un fort potentiel de rentabilité et ce dans un futur relatif. Aussi, vous aurez une proposition qui sera intéressante ou pas ?

Alors vient l’idée de passer par un courtier. Cette solution vous permettra tout de suite de vous rendre compte de son analyse sommaire. En effet, le courtier connait à la fois son métier bien sûr, mais aussi l’environnement dans lequel il travaille, mais aussi les objectifs des banques avec lesquelles il est partenaire.

Le courtier vous donne des conseils totalement gratuits, il ne reçoit une rétribution que lorsque votre financement aura abouti. Cette approche vous renseigne tout de suite sur la faisabilité de votre projet.

Le Courtier ne garantit pas de vous obtenir le meilleur taux, certes. En revanche sa relation avec les banques partenaires lui permet de savoir précisément d’une part les limites possibles de négociation en fonction de la qualité du dossier, et de proposer un flux de dossiers envers la banque  qui favorisent l’acceptabilité des projets d’autre part.

Autrement dit un client lambda devra consulter un certain nombre de banques avant de faire le tri et comprendre l’étendue de sa marge de négociation. Trouver la meilleure offre dépend donc de facteurs divers.

Le courtier en crédit immobilier fait gagner un temps précieux en ne forçant pas la porte des banques, car il sait d’avance les besoins de ces partenaires. Eviter de faire jouer la concurrence entre les banques et le courtier car inévitablement votre cas se fera remarquer, puisque les courtiers n’ont pas les mêmes commissions de courtage suivant que votre client est ou non déjà client de cette banque sollicitées deux fois.

Faire appel à un courtier en crédit immobilier vous fait redouter le coût supplémentaire du crédit, en tenant compte des frais de courtage. C’est bien d’accord chez les professionnels immobiliers le courtier est connu et reconnu. Aussi le taux d’emprunt appelé le meilleur taux sera t il au rendez vous ? Cela dit, le meilleur taux aujourd’hui ne descend pas beaucoup au dessous des conditions couramment publiées.

Le taux bas actuel « à peine 2% » sur un crédit d’une durée de 20 ans ne peut évidement sauf à devenir négatif creuser l’écart de manière significative. Ce n’est plus à démontrer, mais replacer les sommes dans le financement global en considérant les frais de dossier, les frais de garantie, les frais de notaire, les impôts et taxes ici et là en fonction des branchements  sur les réseaux communaux, ouvre davantage des possibilités de comparaison.

Vérification personnelle sitôt les premières études présentées

Je n’ai pas parlé de l’assurance emprunteur car ce sujet mérite un développement tant ces forces en présence dépassent bien les soucis du nouvel emprunteur. Donc nous le documenterons plus bas dans le texte.

Enfin, un autre paramètre est bloquant je veux parler du taux d’usure des crédits suivant la durée du prêt et l’objet financé.

D’ores et déjà vous avez une idée plus précise du coût global définitif de votre projet. Alors il n’est pas trop tard de bien vérifier votre capacité de remboursement, pour faire face aux mensualités qui vous suivront pour bon nombre de mois et d’années. Bien entendu, de ce fait même que, les étapes de la vie de l’emprunteur ne sont pas pré-écrites et que par conséquent, d’un côté, les éventuels aléas de la vie, de l’autre, votre carrière professionnelle, votre situation future, rentrées d’argent, nouvel investissement, sont autant d’événements qu’il serait bien de mettre en perspective.

En effet, il s’agit d’une opération à long terme, et il serait difficilement conciliable de devoir faire des économies forcées à cause d’un événement non prévu. La protection de votre famille doit être bien organisée.

Une baisse de revenus, une maladie, un accident, quels sont vos atouts à contrebalancer, assurance, patrimoine équilibré etc, pour éviter plus grave encore.

A cet égard, se projeter dans le long terme, est une bonne prise de position, susceptible de s’y référer dans les moments difficiles. En effet, réfléchir à priori au calme n’est en rien comparable à faire face  à une situation urgente.

En définitive, les établissements bancaires consultés et le dossier instruit, considérons les montants empruntés conséquents, certes, le taux d emprunt négocié au meilleur taux possible, il reste une question fondamentale qui réside dans les garanties mises à disposition.

Au delà de la capacité d emprunt, l’assurance emprunteur et accessoirement l’assurance chômage sont les principaux secours prévus dans les articles du contrat, pour vous protéger au mieux. Par suite, nous touchons au domaine aléatoire, par définition incertain et imprévisible.

Néanmoins, le poste de la garantie santé et accidents représente une charge qui s’évalue en fonction de l’âge du ou des emprunteurs, appliqué au montant emprunté d’une part, mais également des propositions recueillies auprès des assureurs de la place. Comparées à votre banque vous serez surpris de voir, à garanties identiques la possibilité de faire en choisissant votre assureur, une économie substantielle.

Courtier ou banquier ?

Votre banquier est certainement le mieux placé pour apprécier le risque financier que présente votre projet. En effet, il dispose de toutes les statistiques financières vous concernant : votre solde de compte bancaire moyen, mais également, le regard sur les fins de mois aussi. Cet aspect des choses est à prendre en compte même si vous demandez conseil au courtier en crédit immobilier.

La marge de négociation sera d’autant plus limitée lorsque l’épargne fait défaut, que les découverts ne seraient pas bien maitrisés. En revanche, une discussion avec votre conseiller aura le mérite de la franchise.

De ce point de vue, le courtier en prêt immobilier en relation avec les banques de la place (rappelons le !) approchera votre projet immobilier avec l’expérience dont il dispose à l’instant même. Son conseil sera décisif car il n’a pas les contraintes de votre conseiller de clientèle. Le courtier étudie votre projet immobilier, estimera ses chances d’obtenir l’ offre de prêt avec le souci de réussir le meilleur financement immobilier.

C’est la grande différence avec votre banquier, l’un gère votre compte alors que le courtier  recherche à l’aide du mandat unique, le financement adéquat dans la banque la mieux placée.

Combien coûte un courtier ? question simple pour un dossier simple, question réservée pour un dossier complexe faisant au montage juridiques (SCI Indivision etc) .

Les honoraires du courtier peuvent varier au regard d’un apporteur d affaires, (un agent immobilier par exemple). Dans tous les cas, la loi reste la même : selon le code du marché monétaire et financier, aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier,

 

RECOMMANDATIONS Informations non contractuelles n’ayant qu’une valeur informative, susceptible de modification sans préavis ni notification. La rédaction invite ses lecteurs intéressés par ces informations, à approfondir par un examen lié à sa situation, avant toute décision.