Besoin de trésorerie : le rachat de crédit

Green Carabiner between White Ropes on Sky Background, Symbolizing the Credit. Selective Focus.

Le besoin de trésorerie, est rarement un problème isolé. Il ne s’agit pas non plus de penser qu’il est synonyme de surendettement, quoique?

Un point sur votre budget familial suffira à rechercher les bonnes raisons. Passez en revue vos crédits en cours, vous faites le point sur vos revenus, ensuite le rapport entre remboursement et revenus vous révèle le vrai problème.

Enfin, vous en profitez pour faire le bilan des factures en cours, ou à venir, des projets en attente et vous aurez une partie de la solution à vos problèmes.

Une suite de crédits à la consommation peut être le prêt auto qui s’est inscrit par dessus, juste avant les vacances et vous avez dépassé votre capacité de remboursement. Alors vous additionnez tous les crédits en cours, les éventuelles dettes en attente de règlement, après la simulation de rachat de crédit, nous pourrons envisager votre besoin pour rétablir votre pouvoir d’achat.

Le taux d’ endettement, ne doit pas dépasser le tiers des revenus pour une vie pratique à vivre.

Après avoir évaluer le montant du rachat de crédit, il y a lieu de voir la mise en place du nouveau prêt qui englobera à la fois l’ensemble des crédits en cours et la trésorerie supplémentaire pour faire face à la situation financière à régler. Un crédit avec trésorerie pourra être étudié.

Qu’est ce que le prêt de trésorerie ?

Le prêt de trésorerie serait à vrai dire un supplément d’argent sans affectation, utile pour recharger l’ épargne de précaution indispensable en cas de coup dur. Les rachats de prêts sont l’occasion toute indiquée pour cette demande de trésorerie supplémentaire. Vous évitez des frais de dossier supplémentaires.

A noter : le montant de trésorerie non affectée ne peut dépasser 15% du montant du regroupement de crédits. L’utilisation est libre dès le déblocage du prêt.

Il s’agit bien d’une trésorerie d’appoint non affectée, sinon, le déblocage serait à justifier par des factures à payer.

Profiter du rachat pour un crédit supplémentaire

Passer en revue les crédits en cours, correspond souvent avec un besoin d’argent consécutif à une panne de voiture ou d’électroménagers et que sais-je à un projet de travaux d’agrandissement du logement. En conséquence, l’ajout du prêt immobilier est tout à fait possible, voire recommandé, dans la mesure où les frais de dossier seront inclus dans le même dossier.

A ce niveau de recherche il est recommandé de contacter un courtier en rachat ou tout simplement un courtier en crédit immobilier, quoique le rachat de crédit et regroupement de crédit demande une expertise expérimentée.

Le courtier refera sans doute vos simulations avec cette fois ci le conseil approprié, et la certitude de l’exactitude des chiffres fournis.

Un coup d’oeil sur les projets avec l’expérience vous orientera vers les banques les plus aptes à répondre pour faire un rachat de dettes en cours.

Faire la demande de rachat des dettes et du nouveau regroupement de crédits

La demande de rachat de crédits d’une part , avec crédit conso et immobilier en cours sera indissociable, du nouveau prêt de regroupement comprenant soit le crédit de trésorerie comme vu ci-dessus ou le crédit immobilier si le projet se concrétise.

L’étude sera terminée lorsque vous aurez examiné tous les aspects de la situation financière avant le rachat de crédits et après la mise en place du nouveau financement. Le montant de la mensualité sera l’aboutissement du dossier. La capacité de remboursement, le taux d’ endettement, le reste à vivre en fin de mois, préservera votre pouvoir d’achat de manière durable.

Rappel : les conseil du courtier est gratuit et sans engagement , d’une part et aucun versement de quelque nature qu’il soit ne peut être demandé à un particulier. En revanche le déblocage des fonds, vous oblige à respecter le mandat signé avec le courtier. Le crédit vous engage, car il doit être remboursé.