Quels critères négocier pour un crédit ?

Après s’être mis d’accord sur la durée et le montant maximal des mensualités, des paramètres peuvent être négociés afin d’emprunter plus et/ou d’avoir moins d’intérêts et de frais à payer à la banque.

Les critères

– Taux du crédit

Le principal critère est le taux du crédit. Tout le monde le regarde et essaye d’obtenir le meilleur taux. Cependant, il ne faut pas négliger les autres paramètres notamment le coût de l’assurance ou encore les frais divers.

SOS Courtier

– Assurance

Lors de la souscription d’un emprunt bancaire, une assurance doit être prise. Celle-ci a un coût. Selon son montant, le prêt peut devenir moins intéressant. Il ne faut pas hésiter à négocier sur ce paramètre. Attention tout de même à comparer ce qui est bien couvert par l’assurance.

Depuis le premier septembre 2010, il n’est plus nécessaire de souscrire à une assurance chez la banque qui débloque le prêt. Elle peut être en délégation. Grâce à cette loi Lagarde, il est possible plus facilement de négocier sur ce point précis mais également de signer ailleurs si son banquier ne consent pas à des efforts.

– Frais de dossier

Par ailleurs, la négociation des frais de dossier peut être un moyen de réduire facilement le coût total du crédit. Economiser plusieurs centaines d’euros est très simple et cet argent servira à payer des meubles ou une nouvelle décoration pour sa maison ou son appartement.

– Remboursement anticipé ou renégociation

Enfin, il est bon de négocier la suppression des frais pour renégociation du crédit ou pour son remboursement anticipé. Si cette clause n’a aucun impact sur le prêt en lui-même, il pourra en avoir au bout de 2, 10 ou 15 ans quand la personne, le couple voudra revendre le domicile ou obtenir un crédit plus avantageux.

Pas que le taux du prêt à négocier

Il n’y a donc pas que le taux du prêt immobilier à négocier. Il faut en être conscient avant de se présenter devant le banquier. Un courtier immobilier a ce réflexe et, grâce à son expérience, il arrive à obtenir des avantages alors que le conseiller de la banque ne peut plus baisser le taux immobilier. En effet, même sans réduire le taux, l’emprunt peut être meilleur et notamment en négociant à la baisse les frais de dossier ou alors la gratuité du remboursement anticipé.

crédit urgent